Quelqu’un pour qui trembler

IMG_20170615_125900_455.jpg

SYNOPSIS

Un médecin parti au bout du monde apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui. Décidé à découvrir celle qui n’est plus une enfant, il rentre. Quelle place peut-il trouver auprès de cette jeune femme pour qui il a moins fait que pour n’importe quel inconnu ?

MON AVIS

Dans ce roman de Gilles LEGARDINIER, on rencontre un homme médecin humanitaire qui a tout quitté il y a une vingtaine d’années pour partir exercer son métier, sa passion.

Au début du roman, il apprend l’existence d’une fille, sa file âgée de 20 ans. Il décide alors de rentrer en France pour elle.

J’ai eu du mal à entrer dans ce roman et prendre du plaisir quant à sa lecture. J’ai ressenti des longueurs, des répétitions sur les questions et les actions de cet homme qui découvre sa paternité tardivement. Pour moi tout était trop simple, beaucoup de réflexion mais pas d’obstacle.

EN BREF

Malgré une jolie histoire, je n’ai pas réussi à être captivé par ce roman. Je ne l’ai pas trouvé assez poignant. Trop de bons sentiments tuent le bon sentiment.

★ ★ ★ ☆ ☆

LECTURE AGRÉABLE

« Quand on aime quelqu’un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela.Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c’est d’avoir quelqu’un pour qui espérer mieux. L’essentiel, c’est d’avoir quelqu’un pour qui trembler.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s