On regrettera plus tard

img_20170301_220507_425

SYNOPSIS

Cela fait bientôt sept ans qu’Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu’à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d’un destin que l’on croyait tout tracé ?

Avec la vitalité, l’émotion et la générosité qui ont fait l’immense succès de Juste avant le bonheur et Pars avec lui, Agnès LEDIG explore les chemins imprévisibles de l’existence et du cœur. Pour nous dire que le désir et la vie sont plus forts que la peur et les blessures du passé.

 

MON AVIS

Toujours plongée dans mes lectures pour un de mes prochains Swaps ! Je vous avoue avoir hâte d’en sortir et avancer dans mes lectures empruntées à la bibliothèque:)

On regretta plus tard d’Agnès LEDIG est ce qu’on peut appeler une romance contemporaine. C’est une lecture facile, rapide. J’avais dévoré Pars avec Lui, mais je dois avouer que j’ai été déçue par cette nouvelle lecture. Ais-je évolué dans mes lectures ou est-ce ce roman qui n’est pas dans la ligné des autres romans de cette auteure ?.

J’ai aimé l’histoire, le fond mais pas la forme. L’histoire est trop clichée, trop facile.

La qualité d’écriture des sentiments des personnages est tellement mauvaise, trop plate, que je n’ai pas pu m’y attacher . Éric tombé par hasard dans cette ferme un soir de tempête est hébergé par Valentine, presque sans une parole. Rapidement ils entretiennent une relation sexuelle sans parole. Éric est le pauvre homme toujours amoureux de sa femme morte et Valentine la nymphomane en manque de sexe qui le rejoint le soir dans son lit. C’est comme cela que j’ai ressenti les choses. Je trouve cela dommage car si les sentiments avaient été amené d’une autre façon je n’aurai pas eu cette vision très basique et fausse sur les personnages.

La relation d’amitié entre Valentine et Gaël est omniprésente, soit, mais trop de présence tue la présence. J’ai trouvé Agnès LEDIG trop insistante sur la véracité de l’amitié Homme – Femme, tellement insistante que j’ai eu l’impression qu’elle même n’y croyait pas.

Il en est de même que pour l’expression des sentiments de Valentine et Éric, a répété sans arrêt les mêmes choses, Gaël en devient insupportable à pleurer sur son sort, sans voir plus loin que le bout de son nez.

J’ai beaucoup apprécié les passages concernant Suzanne, durant la seconde guerre mondiale. J’ai trouvé cette femme touchante, tout comme ce jeune homme de 14 ans. J’ai tellement aimé que j’en ai été déçue par la fin ! Et puis ce passé familiale pour expliquer le présent de Valentine, j’ai trouvé cela trop simple et surtout trop décevant. Il en est de même pour la consultation chez le psychologue … une consultation et Valentine est comme apaisée et son regard sur l’amour changé.

Sur certains aspects, j’ai eu le sentiments de lire du Laurent GOUNELLE, expert en développement personnel et ça a été difficile pour moi ! Bref, je ne suis pas du tout adepte des livres de développement personnel et j’ai l’impression de mettre vraiment lâchée sur cette chronique …

 

EN BREF

Ce roman est une lecture facile et rapide à lire. Mais la longueur du début et la précipitation de la fin en ont fait une lecture passable pour moi. Le résumé du livre promet trop de choses et a entraîné pour moi une profonde déception.

 

★ ★ ☆ ☆ ☆

LECTURE PASSABLE

 » Porte-plume, faire-part, rendez-vous, cerf-volant, pause-café, passe-temps, tourne-disque, sous-bois, clair-obscur, cache-cache, perce-neige, porte-bonheur, soleil-levant. Les mots réunis par un trait d’union racontent autre chose que pris séparément »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s